Originaire de Narbonne, Laurence Fraisse fait, dès l’âge de six ans, ses premiers pas à l’école de musique de Coursan, puis au Conservatoire de Perpignan, tout en découvrant le rôle de musicien d’orchestre dans les rangs des harmonies de Coursan, Salles-d’aude, Ouveillan et un peu plus tard de l’Orchestre Philharmonique Narbonnais.

A quatorze ans, elle intègre les classes à horaires aménagées du Lycée Clémenceau et le Conservatoire National de Région de Montpellier d’où elle obtiendra, en 1990, sa médaille d’Or à l’unanimité en Flûte traversière et Musique de chambre.

Elle suit des cours de perfectionnement avec Sophie Cherrier (flûtiste de l’Ensemble Inter contemporain de Pierre Boulez) et Pierre-Yves Artaud (Professeur au CNSM de Paris). En 1991 et 1992, elle débute son enseignement dans les écoles de musique de Leucate, Ginestas, Lignan sur Orb, Lunel et intègre le Quatuor de Flûtes "Jack Leff".

En 1995, elle obtient son Diplôme d’Etat, effectue des remplacements à l’Orchestre de Perpignan sous la direction de Daniel Tosi, et, est engagée au Conservatoire de Narbonne en 1996. Cette même année, elle reprend la direction de l’Harmonie d’Ouveillan.

En 1997, Laurence Fraisse fait partie de l’équipe de création de l’Harmonie Narbonnaise qui deviendra plus tard l’Orchestre d’Harmonie de Narbonne, la municipalité lui confie le poste de Chef d’orchestre. Elle se perfectionne en direction d’orchestre et obtient en 2002 son Diplôme d’Etat de Direction d’Ensemble d’Instruments à vent.

Parmi les temps fort de l’orchestre, la participation à la pièce de François Morel « Les Habits du Dimanche » (2000), le Festival Off des Concours de Cuivres (2000), Concert de clôture du Festival des Concours de Cuivres, sous la direction de Maurice Jarre (en tant que flûtiste), ou encore l’hommage à Charles Trenet (2002), la sortie du premier album de l‘Orchestre (2007), plus récemment le classement en division supérieure lors d’un concours national des Harmonies (2008) et en avril 2009 la sortie du deuxième album consacré aux musiques de films.

Laurence Fraisse est membre de plusieurs formations musicales (Flûte et orgue avec Christopher Hainsworth, Flûte et guitare avec Bertrand Bayle, Flûte et piano avec Laetitia Jollet, Quatuor avec Le Quatuor Domitia, The Lessons Consort pour les instruments anciens). Elle intervient également comme soliste avec l’Orchestre Symphonique de Narbonne dirigé par Bertrand Bayle.

Laurence Fraisse est actuellement professeur de flûte au Conservatoire à rayonnement départemental du Grand Narbonne et poursuit des études sur les instruments anciens au Conservatoire à rayonnement régional de Perpignan pour les classes de flûtes à bec et traverso.


Il débute la guitare à l’âge de 11 ans. Après des études à l’Académie de guitare de Paris, il entre, en 1976, à l’Ecole Normale de Musique de Paris, dans la classe de Gérard Rebours. Il se spécialise alors en musique ancienne et pratique de pair le luth et la guitare baroque.

De 1976 à 1982 il se produit comme musicien de studio, chef de chœur et chef d’orchestre pour de très nombreux enregistrements. Il donne également des concerts avec plusieurs formations baroques. En 1982 il entre en tant que Directeur Artistique aux Editions du Levain.

En 1991 il rejoint la maison de production discographique Auvidis/Naïve comme Directeur de Production et Directeur Artistique, en charge des labels classiques et cinéma.

Pendant 10 ans il veillera au développement et à la renommée de ces catalogues aux côtés d’artistes prestigieux.: Jordi Savall, Jean-Claude Malgoire, Paul Badura-Skoda, Hopkinson Smith, Blandine Verlet, Michel Chapuis, le Quatuor Mosaïques, Régis Pasquier, Gérard Poulet, Mauricio Kagel. Il y attirera la jeune génération : A Sei Voici, Doulce Mémoire, Maria Bayo, Emmanuel Pahud, Anne Gastinel, Pierre Hantaï, Huseïyn Sermet, Philippe Cassard, Christophe Coin, le Quatuor Parisii, et les orchestres de Lyon (Emmanuel Krivine), Bordeaux (Alain Lombard), Tokyo (Naoto Otomo) et bien d’autres.

Pour le label cinéma il sera en charge de productions remarquées : Tous les matins du monde, Farinelli, Le colonel Chabert, Microcosmos, L’Accompagnatrice…

Il intervient comme musicien et chef d’orchestre sur de nombreuses productions cinématographique et théâtrales (Georges Dandin, Louis Enfant-Roi de Roger Planchon, …)

De 1999 à 2004 il rejoint l’administration du Conseil Régional Languedoc-Roussillon au poste de Directeur de la Culture.

De septembre 2005 à mars 2009 il est nommé à la direction du Conservatoire de Musique et d’Art dramatique de la communauté d’agglomération de la Narbonnaise et de la culture au sein de cette même agglomération.

ll est membre en tant que luthiste de plusieurs formations musicales. En janvier 2012 il est nommé président de l’association Musique & Histoire, en charge du Festival Jordi Savall à l’Abbaye de Fontfroide et plus généralement en 2016 est élu à la présidence des " Amis de Fontfroide ".

Toujours en 2012, à la demande unanime des ses membres, il prend également la direction du « Remember Ray Conniff Orchestra », grande formation de jazz unique en Languedoc-Roussillon qui fait revivre les arrangements de cet immense chef d’orchestre et tromboniste américain qui nous a quittés en 2002.

Il est membre de la SACEM, en tant que compositeur, depuis 1980 et membre du conseil d’administration de la Société Française de Luth depuis 2011.